Le 18 novembre 2015

L’effet de la baisse des cours du pétrole sur le marché de l’habitation d’Edmonton

Le marché sous la loupe – RMR d’Edmonton

Étant donné la place centrale qu’occupe le secteur de l’énergie dans l’économie d’Edmonton, un repli important des cours du pétrole influe sur les principaux moteurs de l’activité sur le marché du logement de cette région métropolitaine de recensement (RMR), notamment l’emploi, les salaires et la confiance des consommateurs. Toutefois, la réaction du marché de l’habitation n’est pas toujours constante; elle varie selon les conditions qui ont conduit à un effondrement des cours du pétrole.

Voici les principales différences dans la façon dont le marché de l’habitation a réagi à la baisse rapide des cours du pétrole en 2014, comparativement à celle de 2008 :

  • Sur le marché de la revente, l’offre est demeurée élevée depuis le début de 2015, et la croissance des prix a stagné, mais ceux-ci n’ont pas affiché les mêmes baisses que celles observées en 2008 et 2009.
  • Quant au marché du neuf, les faibles niveaux de stocks ont soutenu une croissance continue de l’activité, surtout du côté des logements collectifs.

Cependant, comme les cours du pétrole sont toujours bas un an après l’effondrement connu en 2014, le marché de l’habitation réagit toujours, et le contexte caractérisé par les bas cours du pétrole continue de présenter un risque de ralentissement de l’activité dans tous les segments du marché de l’habitation de la RMR.

Il s’agit du premier numéro de la série de publications de la SCHL intitulée Le marché sous la loupe, qui présente des analyses approfondies.

Consultez le rapport intégral
Le marché sous la loupe – RMR d’Edmonton

Canada

Partager...


Imprimer(ouvre dans une nouvelle fenêtre)